Non (texte)

Non, il n’y aura pas de froid
tant d’hivers sont passés pourtant
mais le gel n’aura pas eu raison de moi
fini les tournois, fini les tourments

Non, il n’y aura pas de pleurs…
car mes yeux vivent de lueurs
les océans ne sont pas ma vie
ton charme ne m’aura pas tout pris…

Non, je ne suis pas celle qui triche
et je ne suis pas celle qui s’affiche
mais pour toi je l’ai fait
mais toi qu’as-tu fait?

Non, dis-moi que le destin s’est trompé
que la partie n’est pas une réalité
comme un jeu, je bois tes paroles
tout en gardant sur moi une boussole

Non, je ne perdrai pas mes rêves
je suis celle qui dans ses bras enlève
les défaites, les peurs, la grève
Je suis celle qui soulève…

Non, il n’y aura pas de trêve
mais il n’y aura pas de guerre
comme un chemin de fer
je relève le temps et remue la terre

Non, dis-moi que notre amitié était bien réelle
tu sais, la vie n’est pas éternelle
mais pour nous, il y aura toujours un ciel
qui s’éveille, si tu le souhaites, je serai celle

Non, je ne perdrai pas cette étincelle
qui en moi gagne du terrain
chaque jour n’est pas vécu en vain
je suis celle qui te fera voir demain…

Non, il y a toujours des mots pour dire
tout ce qui semble impossible à lire
Dis-moi que cela peut suffire
pour inviter l’imprévu à se produire…

Non, il n’y aura pas de froid…
les vagues m’ont ramené à bon port
Non, il n’y aura plus de moi en quelque part…
Je retourne chez moi…comme un soleil qui ne s’achève pas.

Texte de Josée Leclair (29 décembre 2017)

Actuellement, il n'y a pas de commentaires concernant cet article. Vous avez un grand honneur d'être le premier intervenant. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

joseeleclair.ca